ALLAHO AKBAR» ET «TERROSISME» SONT DEUX CONCEPTS DIAMETRALEMENT OPPOSES

Par lhoucine Benlail

N’est-il pas grand temps pour l’Occident de s’intéresser davantage à l’Islam, d’une manière plus sérieuse et approfondie, en commençant par étudier les mots et les expressions-clefs de son lexique, concernant tant les rituels du culte se rapportant à ses cinq piliers et à la vie spirituelle (céleste) ; que les vocables et les formules relatifs à l’existence temporelle (terrestre), dont la terminologie coranique constitue le noyau dans la matière. A cet égard, l’expression ALLAHO AKBAR, représente un concept fondamental à portée générale, utilisable partout et à tout moment, au même titre que d’autres termes similaires par leur usage quotidien mais distincts dans leurs significations tels que : Bismillah, Alhamdou Lillah, La Ilaha illa Lah, Subhanallah, Astaghfirulllah…etc.

Cela étant dit, n’importe quel mot parmi ceux-ci pourrait faire l’objet d’une mauvaise utilisation par n’importe qui ! Sauf le véritable croyant, pieux ou sincère, connaissant bien leurs sens respectifs.

Toutefois, nous allons nous limiter ici à l’expression Allaho Akbar incorrectement, grotesquement et ignoblement utilisée à des fins politiques ou plutôt politiciennes, pour en ternir également – consciemment ou inconsciemment – l’image limpide de l’Islam. Nul besoin de rappeler nommément les occasions et les événements pour lesquels elle a été employée, tellement ceux-ci sont innombrables. Nul besoin également de citer les lieux et les endroits dans lesquels l’expression en question a été publiquement prononcée : de Paris à Berlin en passant par Bruxelles, et de la Hollande aux pays Scandinaves en passant par le Canada, les capitales et les Etats sont nombreux sans se ressembler. Nul besoin enfin d’évoquer les noms des criminels qui en ont fait usage au moment de la perpétuation de leurs actes. Des actes terroristes, vous le devinez bien ! Mais ce qu’il convient de retenir pour toujours, c’est la contradiction frappante entre le sens du mot Allah Akbar signifiant Dieu est Grand (glorifiant la grandeur du Créateur) dans la même signification que d’autres termes quasiment similaires dans d’autres langues occidentales tels que « Oh My God ! » (Oh, Seigneur), un Appel à Dieu, un recours à l’Omniprésent, où le croyant s’en remet à la protection divine, dans un élan spirituel pour la sérénité de l’âme et la tranquillité du cœur, pour soi-même comme pour les autres. Soit l’Appel à la Paix et non à la Guerre, à la sécurité, à l’assurance et à la tolérance entre les hommes, et non pour la guerre, la violence et l’intolérance. C’est exactement à quoi invite l’expression Allaho Akbar, qui proclame la grandeur d’Allah, un Dieu de l’humanité, par la fraternité, à travers l’immensité, en vue de l’unanimité des cœurs dans la cohabitation. Un Dieu (ALLAH) d’Amour, d’égalité et d’équité. Voilà pourquoi l’on évoque son nom, maintes fois à chaque début de prière, pour en entamer chaque geste dans la prière, à chaque inclination de confession, à chaque prosternation d’adoration, et avant chaque phrase de culte, formulée durant la prière. Voilà ce que signifie Allaho Akbar.

Imaginez quelqu’un crier Oh my God !, en faisant exploser une voiture piégée dans la rue au milieu des passants, en commettant un attentat à l’arme blanche, en lançant une bombe dans une foule, en y fonçant d’une manière effrénée par un véhicule, ou en y tirant des balles réelles d’une mitraille pour faire tomber des  victimes civiles, désarmées et innocentes. C’est illogique à penser, chez les véritables chrétiens ou même chez les israélites (nous disons bien israélites et non israéliens) n’est-ce pas ? Eh bien c’est dans la même logique qu’il faudrait s’interroger en voyant des individus, bandits ou criminels, mercenaires- tueurs à gage ou intégristes, extrémistes ou bien des fanatiques endoctrinés, crier Allaho Akbar, ici en Belgique (à Liège, à Bruxelles ou même à Namur) ou ailleurs en Europe, avant de perpétrer des actes terroristes. Cela est diamétralement à l’opposé de l’Islam religion d’amour, de paix et de tolérance, comme nous venons de le signaler. Mais des terroristes fanatiques ou non fanatiques on en trouve partout. Les chrétiens dans le christianisme autant que les Israélites dans le judaïsme ont eux aussi leurs intégristes, leurs extrémistes et leurs fanatiques, comme les Musulmans dans l’Islam en ont les leurs. Ce n’est pas parce qu’il arrive parfois que des individus terroristes égarés crient Allah Akbar que C’est Allaho qui les a ordonné de le faire pas moins que ne le leur recommandent le Coran ou la Sunna (Tradition du Prophète). Autant que si un jour – n’en plaise à Dieu – un individu criait Oh My God en perpétrant un acte terroriste comparable à ceux que nous avons évoqués plus haut pour le cas de terroristes se réclamant faussement de l’Islam. Car terrorisme et Islam sont deux concepts totalement antinomiques, entièrement opposés. A bon entendeur salut !

قد يعجبك ايضا
Loading...